F | E | D
Activité physique et santé
Se muscler pour combattre le diabète
Pompe à insuline, arme mortelle ?
Nouveau traitement diabète type 2
Tension artérielle
Fonctions cérébrales et diabète
Rivella
Piqûres: confusion
Attention aux calculs
Une chaussure pour diabétique
Un remède contre la déprime
Journée romande du diabète
Sommeil et diabète
Clonage d'embryons
Macolin et diabète
52°, c'est trop...
Le tabac tue
Sierre-Zinal
Seringues ?
Lantus  
Aspartame et activité physique  
Aspirine  
Prévention  
Prévention 2 
Alaska  
Hypoglycémie  

Lantus

Le Prof. Geremia Bolli, dans un exposé présenté au congrès AIDPIT (Igls, 25-27 janvier 2004) a confirmé la supériorité de l'insuline Lantus sur la NPH en terme d'amélioration de l'HbA1c et de diminution du nombre d'hypoglycémies. Cependant, chez certains patients, on observe une montée de glycémie en fin de journée lorsque l'injection est faite le soir. Cet échappement glycémique concernerait 20% des malades lorsque l'injection est faite avant le souper et 16% si elle est effectuée au coucher.

La solution à ce problème consiste à administrer quelques unités d'Humalog ou de Novorapid (analogues rapides) vers 16h30.

Le conférencier a aussi relevé le manque de données vérifiées et publiées concernant l'ajustement du schéma d'insuline lors d'activités physiques chez des sujets traités par Lantus.

Source : Infusystèmes France, Vol. 21, No. 1, 2004, p2.
 

Haut