F | E | D
Fructose
Hyperglycémie
Hypoglycémie
Lantus
Neuropathie
Type 2

Hyperglycémie

Question
Je suis diabétique type 1 depuis 6 mois, âgé de 33 ans. Mes doses d'insuline sont; pour la basale (NPH) 2-0-5 et pour la prandiale (Humalog) 2-3-3.

Je pratique du football deux fois par semaine (le soir) à raison d'une heure par séance, et je constate chaque fois que ma glycémie monte pendant l'effort pour atteindre une valeur entre 10 et 13 mmol/l, bien qu'elle soit bonne avant, de 4.0 à 6.0 mmol/l. Je mange normalement 30 à 45 minutes avant l'effort, mais mon rapport insuline/glucide est le même qu'aux repas habituels.

A noter que ma glycémie est de nouveau bonne environ une à deux heures après sans insuline de correction, et je dois à ce moment prendre une collation pour éviter l'hypoglycémie. Comment puis-je stabiliser ma glycémie pendant l'effort et éviter de cette manière d'atteindre le seuil rénal ?


Réponse
Si j'ai bien compris, votre entrainement de football a lieu 45 minutes après le souper. La glycémie monte durant le foot pour redesendre après et nécessite des glucides supplémentaires pour éviter une hypo. On peut imaginer au moins 2 explications pour cette montée en glycémie durant le foot:
1. La fin de la résorption des glucides contenus dans le souper.
2. Le stress d'un effort intense.

Propositions:
1. Vérifiez si l'effet hyperglycémiant est moindre lors d'entrainements moins intenses.
2. Soupez par exemple avec la moitié des glucides seulement (et proportionnellement moins d'Humalog) et mangez la deuxième moitié de votre souper après le match. Il fauda alors trouver la dose adéquate d'insuline pour ce 2ème souper pour éviter les hypos en début de nuit. Pensez aussi à baisser un peu l'insline lente du coucher (10%)

jjg
 

Haut