F | E | D
Une pomme
No dieting
Que mange-t-on en Suisse ?
Pizza !
Une nouvelle pyramide CH
Grand-mère
Papaye et diabète
Pain et diabète
Pommes de terre
Recette estivlae
Bombes sucrées
Super Size Me
Baguette réhabilitée
Index Glycémique
Pyramide alimentaire USA
Sel

Pizza et insuline

La pizza peut agir sur la glycémie jusqu'à 8 heures après son ingestion. Ceci fait que les diabétiques de type 1 ont un besoin en insuline durable pour maîtriser leur glycémie après ce repas riche en graisse et riche en glucides. C'est là ce que suggère une étude récente.

Des chercheurs de l'Université Penn State, en Pennsylvanie, ont observé 24 personnes souffrant d'un diabète de type 1 lors de la consommation d'une pizza avec différents programmes insuliniques.

Une partie du groupe a reçu l'ensemble de la dose d'insuline rapide au début du repas. L'autre partie a reçu la moitié de la dose d'insuline rapide au début du repas et a programmé une pompe à insuline de manière à recevoir la seconde partie de la dose répartie sur une période de 4 heures. Un troisième groupe a reçu la moitié de la dose au début du repas et la deuxième moitié répartie sur 8 heures à l'aide d'une pompe également.

Les membre des 3 groupes ont reçu la même quantité totale d'insuline.

Résultats : c'est le schéma comprenant la dose d'insuline agissant sur 8 heures qui a obtenu les meilleurs résultats glycémiques. Ce constat suggère qu'une pizza influence donc le contrôle glycémique durant une période de 8 heures.

Source : medicineNet.com et R.A. Gabbay, « Diabetes Technology & Therapeutics », avril 2005.

Commentaire  du Dr Jean-Jacques Grimm :

cette étude nous montre que les glucides contenus dans une pizza sont résorbés lentement en raison de la grande quantité d'huile et de graisse du fromage. Il est probable que les pizzas de Pennsylvanie soient plus riche en fromage que leurs cousines européennes.

Cependant, pour de nombreuses personnes diabétiques européennes, le problème posé par la pizza n'est pas tant la durée de l'absorption des glucides que l'évaluation précise de leur quantité.

En effet, le diamètre, la qualité et l'épaisseur de la pâte varient énormément d'un restaurant à l'autre. La pizza, repas agréable et convivial, reste donc un défi. Par conséquent, mieux vaut contrôler sa glycémie avant, 2 heures et 8 à 10 heures plus tard et effectuer les corrections insuliniques nécessaires






Pizza et insuline

Haut