F | E | D
07.09-10.09.2013
Organisation et sponsors
Inscription


Evaluations Silvaplana 04

Un autre regard
Vol aux Vents des Grisons

Photos

Vol aux Vents des Grisons

Choisir Silvaplana, vallée de l'Engadine, à l'autre bout de la Suisse, si loin de mes Alpes Françaises que j'avais toujours obstinément refusé de m'y rendre malgré les sollicitations de mes amis fondeurs.

Préférer début septembre, puisque les touristes sont partis et que la glace n'a pas encore recouvert le lac, pour un stage de planche à voile organisé par le docteur JJ Grimm.

Se mêler à une quinzaine de participants dont l'organisateur lui-même, amateur de vent. Ajouter un deuxième médecin qui rêve de planer au milieu des requins et des dauphins Australiens. Compléter avec une infirmière dynamique à l'accent chantant d'outre-Pyrénées. Joindre une journaliste Américaine. S'entourer de quelques courageux stagiaires insolemment bilingues qui choisissent de s'exprimer aussi bien en allemand qu'en français ou qu'en anglais, contrairement à moi résolument unilingue. ( mais c'est promis juré, l'an prochain je serai capable de dire : Mach mir bitte ein Jibe.)

Ne pas hésiter devant un hébergement confortable et convivial à l'hôtel Julier Palace où les rencontres les plus surprenantes sont possibles.

Observer tout ce beau monde arpenter les sentiers à pied ou à vtt, ou barboter joyeusement et volontairement dans un lac qui a oublié que 2003 était sensé être caniculaire.

Essayer de mettre en adéquation les conseils théoriques et le bain de pratique.

Mettre à profit les conseils avisés, et parfaitement démontrés, du moniteur de voile pour ne pas trop boire d'eau, excellente par ailleurs.

Rechercher l'équilibre en toutes circonstances malgré l'évidente mauvaise volonté du vent.

Vouloir affiner ses sensations et s'essayer à la délicatesse.

Accepter les conséquences aquatiques de ses nombreuses erreurs.

S'adapter à tout changement de direction, même brutal, sans perdre son calme.

Ne pas oublier de contrôler son matériel régulièrement.

Apprendre à maîtriser son stress ou plutôt à le contenir dans des limites acceptables.

Ne pas renoncer malgré le sentiment d'être quelque peu inadapté à la situation.

Se tenir prêt à secourir ceux qui, trop aventureux, dépassent les distances autorisées et partent à la découverte des confins du lac.

Ne pas se plaindre de la brièveté du séjour et ne pas réclamer 10 jours de plus pour le prochain stage dans les Iles Marquises.

Saupoudrer d'une dose raisonnable de bonne humeur.
Bien secouer.

Déguster sans se priver.

Non, il ne s'agit pas d'une nouvelle recette de cuisine farfelue, seulement de sport dans un cadre magnifique, et aussi, accessoirement ou principalement (c'est selon l'appréciation de chacun) de gestion du diabète.

Monique, Albertville le 29-09-2003

Un peu de sucre auf fond du ski...

Vol aux Vents des Grisons



Silvaplana 2003

Silvaplana 2003

Silvaplana 2003

Silvaplana 2003

Silvaplana 2003

Silvaplana 2003

Silvaplana 2003

Haut